• Black Paradox

     

    black-10
     

    Black Paradox est un manga de l'auteur Junji Ito, bien connus au Japon et en France pour ses œuvres horrifiques et dérangeantes.

    Ici, comme pour la plupart de ses travaux il signe une œuvre assez courte, puisqu'elle fait à peine un tome, elle est d'ailleurs suivit par deux courtes nouvelles.

    La sériedébute en 2009, elle a d'abords été prépubliée au Japon dans le Big Comics Spirits, avant d’être publié en volume relié chez l’éditeur Shogakukan. En France, c'est Tonkam qui publie les œuvres de l'auteur, il publiera cette série à la fin de l'année 2012.

     

    Résumé de l’éditeur :

    Quatre personnes aux tendances suicidaires se rencontrent sur un site Internet, www.black-paradox.com. Il y a Marceau, une fille qui a peur de son avenir, Taburo, un homme qui voit son double maléfique dans la vie courante et se croit condamné, Peter, un étudiant dans une université technologique qui a créé un robot à son image et qu’il considère meilleur que lui sur bien des points, et Barati, une femme dont le reflet dans le miroir la pousse à mettre fin à ses jours. Ils décident de se retrouver tous les quatre pour en finir, mais sur le trajet, ils croisent leurs doubles dans la même voiture qu’eux...

     

    Un pitch de départ assez étrange, et qui va évoluer de façon encore plus étrange, dans ce One Shot, l'auteur va nous montrer une partie de l’étendue de ses capacités à surprendre les lecteurs.

    Dès le premier chapitre on suis donc nos 4 suicidaires dans leur tentative, mais un événement inattendus va les contraindre à remettre leur suicide collectif à plus tard.

    Arrivé au chapitre deux, on pourrait craindre que l'action se répète (après leur échec dans le premier chapitre, les 4 acolytes repartent de plus belle), mais à notre grande surprise, l'histoire va prendre un tour étonnant. Si un d'eux parvient bien à ses fins (ou presque) il ouvre une porte vers « ailleurs » et en rapportera quelque chose.

    Voici le fil rouge de l'histoire, quelle peut bien être cette chose, sont utilité, et quelles seront les conséquences de son utilisation ?

    Comme vous pouvez le voir, Black Paradox est une histoire étrange difficile à décrire sans trop spoiler.

    Malgré 6 chapitres elle se permet d’être assez développée et offre une fin « très satisfaisante », j'utilise les guillemets car l'auteur dépeint un avenir noir pour l’humanité, même si tout se déroule bien durant une bonne partie du récit.

     

    Je le disais plus haut, Black Paradox est suivit de 2 courtes nouvelles, hélas pas autant réussi.

    Si la première, « La femme langue » propose une histoire un peu effrayante, L'histoire d'une femme qui hante les rues, la nuit et qui lèche le malheureux sur qui elle tombe (celui-ci décède alors très rapidement) elle se termine hélas d'une manière assez absurde.

    La seconde, tout en couleur, « Le pavillon étrange » qui se déroule dans un futur lointain, lors d'un salon d'exposition, une jeune fille fait la queue pour aller voir une espèce éteinte ramené à la vie par la science, n'a rien d'extraordinaire.

     

    Je conclurais en disant que Black Paradox est un très bon titre, pas un titre violant mais qui ferrait plutôt réfléchir.

    L'histoire principale de ce recueil se suffit à elle même, elle surf sur un theme d'actualité (que vous ne manquerez pas de reconnaître en lisant le récit) et que les deux récits qui la suivent ne sont pas incontournables.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :