• Hansel & Gretel

    HanselGretel_22012005
     
    Hansel et Gretel est un manga de l'auteure japonaise Junko Mizuno, connue au Japon pour son style « Kawaii Trash ».
     
    La publication de la série date de 2000, chez Koushinsya, au Japon.
    En France, le titre est publié chez IMHO depuis 2005, l’édition française profite d'ailleurs d'un remaniement, l'auteure a apporté de nombreuses modifications, recoloriage, planches redessinées, etc...
     
     
    Résumé de l’éditeur :
    Il était une fois... Hansel, élève turbulent et bavard,
    et Gretel, jeune fille impulsive prête à jouer de son sabre en bambou
    pour défendre la veuve et l’orphelin. Dans un monde si parfait où les
    épinards poussent dans les cheveux et où les cochons n’ont qu’une seule
    envie, vous offrir leur côtelette, la vie aurait été trop facile sans
    l’arrivée de la Reine Maryline et de ses sorts maléfiques. Hansel &
    Gretel réussiront-ils à sauver le pays des rêves ?
     
     
    Œuvre « Kawaii Trash », Hansel et Gretel met en scène un pays féerique.
    Les deux personnages principaux, Gretel, une jeune fille bagarreuse, et Hansel, son frère à la voix puissante qui l'oblige à porter un silencieux devant la bouche vivent avec leurs parents qui tiennent un magasin.
    Frequement, les deux vont chercher leurs provisions chez leurs fournisseurs, une espèce de nymphe qui produit des fruits et légumes, des mineurs qui creusent dans une « montagne de pain » ou encore un gigantesque cochon qui tranche des parties de son corps pour fournir de la viande.
     
    Tout se passait bien pour ce petit monde jusqu'au jour où pour une raison inconnue, ces fournisseurs refusent de vendre de la nourriture aux parents de Hansel et Gretel, puis bientôt, les habitant disparaissent.
    Partit eux aussi, les parents de Hansel et Gretel disparaissent aussi laissant les enfants seuls.
    Il décident donc de partir à leur recherche...
     
     
    Un titre assez original, coloré et dynamique qui joue avec le thème de Hansel et Gretel, mais contrairement à « Cinderella », de la même auteure, le titre s’éloigne assez de l’œuvre originale.
    Cette œuvre est assez dense, quand les personnages arrivent pour affronter la vilaine, on a droit à son histoire, pourquoi elle agit comme ça, elle a de « vrais raisons » d'agir de la sorte, meme si au final, ce n'est pas bien méchant.
     
     
    En guise de bonus dans ce tome, on a un petit décor à decouper et à monter.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :