• Hideout

     
     
    Hideout est un manga, en un tome, de Masasumi Kakizaki
     
    D’abord prépublié dans le Big Comic Spirits, il est édité chez Shogakukan par la suite (2010).
    En France, le titre est parut chez Ki-oon en 2011.
     
     
    Résumé :
     
    Les ténèbres d’une forêt plongée dans la nuit. Sous une pluie battante, un homme déterminé traque une victime terrifiée. La décision de Seiichi Kirishima est prise : ce soir, il va tuer sa femme.
    Pourtant, un an plus tôt, c’était un homme heureux. Écrivain à succès, mari comblé et papa d’un jeune garçon… à l’époque, tout semble lui réussir. Mais ce bonheur sans faille n’est pas éternel. Le jour où son éditeur met fin à leur collaboration, les ténèbres s’immiscent dans la vie du jeune écrivain, vite criblé de dettes. Une terrifiante descente aux enfers commence, au fil des pages de ce qui pourrait bien être son dernier roman…
     
              
     
     
     
    Avant de parler du manga, je vais parler de l'auteur et de l’édition de Ki oon pour « Hideout ».
     
    Kakizaki Masasumi est un auteur assez connut en France, pour sa série Rainbow, un manga en 22 tomes publié chez Kaze manga qui relate la vie d'un petit groupe d'ado enfermés dans une maison de correction. Mais aussi pour sa série Green Blood, finit au Japon, mais toujours en cours en France, chez Ki-oon. Cette dernière se déroule à Manhattan à la fin du XIXe siècle et on y suis un jeune homme qui évolue dans une ville où la mafia contrôle tout.
     
    Outre ses récits, c'est aussi et surtout le trait de l'auteur qui plaît, un trait brut et dynamique qui sert avec efficacité ses récits.
     
     
    Passons maintenant à l'édition, Ki-oon a fait du bon boulot, une couverture originale, « déchirée » par une mystérieuse cr éature qui laisse apparaître ses yeux et une main repoussante, sur le devant. Derrière, une empreinte de mains sanglante.
     
    À l’intérieur, le récit s'ouvre sur 8 pages en couleur. Le papier quand à lui est de bonne qualité et la traduction et adaptation ne semblent pas souffrir de défauts.
     
                              
     
     
     
     
    Place à l'histoire maintenant. Le récit est est composé de deux parties qui s’entremêlent. Présent, dans la grotte, où Seiichi Kirishima tente de survivre chassé par une créature alors qu'il tentait de tuer sa femme.
    Passé, par le biais des souvenir de l'homme, sa vie avec sa femme, jusqu’à l’événement qui ferra basculer leur couple.
     
     
    Ainsi, l'histoire débute assez rapidement, un couple, d'apparence normal est en séjour de vacance sur une île, ils décident de partir en foret pour faire une promenade, mais la balade tourne cour et on découvre vite les desseins de l'homme, se débarrasser de sa femme.
    Alors qu'il poursuit sa femme afin de lui donner le coup de grâce, leur course les mène à une grotte dans laquelle ils vont vivre une expérience terrifiante...
     
     
     
    Pour terminer, je parlerais du dessin, celui-ci, très agressif et sombre colle parfaitement au scénario. Effrayant et glauque, il dépeint avec merveille les différentes émotions qui assaillent les personnages, épouvante ,folie, peine désespoir...
     
    Reste quand même un point noir, le scénario, si il est assez développé du coté du couple, laisse un grand voile sur les autres personnages intervenants dans la grotte, mais aussi sur la grotte elle même.
     
     
                                                

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :