• L'enfer en bouteille

    enfer-en-bouteille

     

    L'enfer en bouteille est un manga de Sueihiro Maruo (au dessin) sur des histoires d'auteurs variés.

    Le titre est parut en 2012 au Japon, chez Enterbrain, puis en 2014, en France, chez Casterman.

    Ce manga est un recueil d'histoires courtes, basés sur des œuvres de divers formats.

    Avant chaque oeuvre, il y a un rappel de la parution d'origine, ainsi qu'un texte explicatif pour presque toutes les histoires. De plus, l'oeuvre s'ouvre sur un court texte de Moebius, sur Maruo, l'auteur appréciait ce mangaka.

     

    L'enfer en bouteille sur un scénario original de Kyû Yumeno, raconte la vie d'un frère et d'une sœur qui ont survécu après un naufrage et se retrouvent sur une île déserte.

    Si la situation semble pour eux au départ paradisiaque, l'île devient bientôt un véritable Enfer.

    Il s'agit d'une histoire assez courte, et à l'intrigue assez simple, mais la narration, le dessin et la mise en scène de Maruo en font une histoire vraiment bonne à suivre.

    Le recit est marqué par la religion catholique, les deux enfants se tournent vers Dieu, mais sans succès, et finissent par commettre un blasphème (voir plus ? c'est au lecteur de se faire son avis là dessus).

     

    La tentation de saint Antoine, d'après un texte religieux et des peintures. Saint Antoine vit une journée particulière, agressé par les gamins, insulté, et attaqué par des visions perverses.

    C'est très court, bizarre et sans beaucoup d’intérêt, c'est plutôt un défouloir. J'imagine qu'en connaissant la "version d'origine" on apprécie davantage cette histoire. Hélas, ce n'est pas mon cas, pour ceux qui seraient plus éclairés, n'hésitez pas à laisser un commentaire.

     

    Kogané-Moshi, d'après une piece de Rakugo de Enchô Sanyûtei.

    Un vieux malvoyant radin dispose d'un pactole qu'il dissimule aux yeux de tous. Dans une maison de fortune, collé à la sienne, un jeune couple prépare un plan pour lui voler son argent, mais encore faudrait-il mettre la main dessus !

    Une histoire davantage développé, qui nous présente une période et une image du Japon vraiment misérable. L'histoire est bonne et développé, et le dessin apporte vraiment un plus à l'histoire.

    Il y a pas mal de scène de sexe par rapport aux deux premières, mais ça reste dans la limite de la normalité.

     

    Pauvre grande soeur, il s'agit apparemment d'une histoire dessinée et réalisé par Maruo, car il n'y a pas d'infos sur un autre artiste.

    On suis les déboires d'une jeune fille qui s'occupe de son petit frère handicapé, c'est assez noir, la jeune fille a perdu sa mère, son père est difficile et sa belle mère encore plus terrible.

    Après que sa belle mère ait donné naissance à un enfant handicapé, la situation s'envenime, et c'est ce que nous raconte la jeune fille, au travers de son quotidien dramatique.

    Peut-etre bien mon histoire favorite, du sexe, mais crédible et pas spécialement crade, mais surtout une histoire terrifiante de réalisme.

     

    Bref, encore un autre titre de Maruo qui me conforte dans l'idée que cet auteur est un excellent auteur de ero-guro, car il propose des recits avec un bon dessin, et des histoires qui tiennent un minimum la route, contrairement à d'autres auteurs qui se focalisent soit trop sur l'absurde, soit trop sur le sexe.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :