• La Maison de poupées

    la-maison-de-poupee-tonkam
     
    La maison de poupée est un recueil d'histoires courtes horrifiques de l'auteur Junji Ito. Le recueil se compose de 7 histoires, parut entre 1988 et 1994, parus dans divers magazines de prépublication (Halloween, Nemuki, histoires à dormir debout...) En 1998, ils sont compilé dans un volume relié « Itoh Junji Kyofu Manga Collection - Ayatsuri Yashiki ».
    En France, le titre est parut chez Tonkam, en Octobre 2010, pour l'occasion, Tonkam a fait une couverture phosphorescente.
     
     
    Résumé de l’éditeur :
    Plongez une nouvelle fois dans l’univers unique et inquiétant de Junji Ito. La Maison de Poupées vous invite à découvrir sept histoires courtes où le quotidien bascule soudainement. Qu’il s’agisse d’un camion de glaces, d’un paquet de cigarettes où d’un simple marionnettiste, rien ni personne n’est jamais ‘‘normal’’ et rien ne peut vous préparer à ce qui vous attend.
     
    Ice Cream Bus (1993)
     
    Un inquiétant marchand de glace offre des glaces et une balade aux enfants du village, qui est-il ? Quel est son but et quel est ce changement qui s’opère chez les enfants ?
     
    Une histoire peu développée.
     
     
    La maison des camarades (1993)
     
    Des jeunes filles entrent par défit dans une maison réputée hantée, en effet un massacre y aurait eu lieu entre deux bandes d'étudiants militants aux idées opposées. Alors que leur amie est restée dehors elle découvre quelques jours plus tard que le comportement de ses deux amies a changés, qu'elles s’évitent...
    Que s'est-il passé dans cette maison ?
     
    Une histoire un peu plus longue et un peu plus développée que l'histoire précédente, elle reste néanmoins peu intéressante.
     
     
    Tabagie (1991)
     
    Des jeunes lycéens fument une herbe récoltée aux abords d'un crématorium.
     
    Une histoire courte et sans grand intérêt.
     
     
    Le vieux disque (1990)
     
    Un mystérieux disque attise les convoitises de ceux qui l'écoutent tant la mélodie est envoûtante. Ce disque serait unique et renfermerait un secret à propos de sa chanteuse...
     
    Un peu plus développée que les histoires précédentes, cette histoire est à la fois angoissante et triste, triste pour la jeune chanteuse, et angoissante par son schéma répétitif.
     
     
    La chambre du sommeil (1988)
     
    Un jeune homme refuse de s'endormir, il a peur que son « autre lui » prenne le contrôle de son corps, inquiète sa petite amie décide de veiller sur lui, la nuit arrive et le jeune homme ne peu plus luter face au sommeil...
     
    Histoire assez courte mais réussi, assez inquiétante, la « transformation » du jeune homme est assez effrayante et sale. Hélas, comme beaucoup de titres de l'auteur, la fin arrive trop vite.
     
     
    L'homme aux cadeaux (1991)
     
    Sosuke Okura était une mauvaise personne, envers les autres, mais aussi sa femme (qui l'a quitté) et son fils, qu'il martyrisait) un jour un homme décide de l'hypnotiser afin de changer sa nature. Dès lors il est devenus un tout autre homme et s'est mis à façonner des petites figurines qu'il offre aux gens du village. Mais personne ne veux de ses inquiétantes figurines...
     
     
    La maison de poupées (1994)
     
    Un jeune homme issus d'une famille de marionnettistes retrouve son grand frère après des années.
    Il se rappel alors leur enfance, le départ de son frère qui ne voulait pas suivre la voie de son père, le décès de son père quelques mois plus tard.
    Accompagné de sa sœur, il lui rends visite dans sa grande maison. Là bas il découvre avec stupéfaction que la famille de son grand frère est manipulé par grâce à des fils, tels des pantins, et que les domestiques son eux même des pantins...
     
    Dernière histoire du recueil, la plus développée, elle se découpe en deux parties, l'enfance du protagoniste, puis son présent, les retrouvailles avec une amie d'enfance, et les retrouvailles avec son frère.
    L'histoire est assez bizarre, sur le thème des pantins, ces mannequins de bois inquiétants. Dès le début on découvre « Jean-Pierre » un pantin à l'allure effrayante qui jouera par la suite un grand rôle dans l'histoire.
     
     
     
    La maison de poupée n'est pas le meilleurs recueil de nouvelles de Junji Ito, loin de là, néanmoins, il propose des histoires variées et intéressantes, et c'est toujours avec plaisir qu'on retrouve le trait inquiétant de l'auteur.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :