• Le journal de Soïchi/Le journal maudit de Soïchi

    journal-soichi
     
    Le journal de Soïchi et Le journal maudit de Soïchi sont deux recueils d'histoires horrifiques de Junji Ito.
    Les histoires issues de ces recueil ont été publié entre 1991 et 1995 dans le mensuel Halloween.
    Ces nouvelles sortent par la suite compilé dans deux volumes reliés en 1998 dans le Asashi Shimbun Company.
    En France, Les deux tomes sont sortit en 2009.
     
     
    Résumé de l’éditeur :
     
    Soïchi est un jeune garçon renfermé et mystérieux. Anémique, il a toujours des clous dans la bouche, soit disant pour combler le manque de fer dans le sang ! Mais cet enfant très capricieux semble également posséder d’étranges pouvoirs vaudou. Et il n’hésite pas à s’en servir contre ceux qui l’énervent, en particulier sa cousine Michina venue passer des vacances en famille…
     
    Soïchi, un sinistre garçon qui a des clous plein la bouche entretient sa vision pervertie de la réalité… Il torture ses camarades de classe, ses professeurs. Sa famille subit toujours ses brimades avec ses poupées vaudou et ses malédictions… Il se mue même en araignée géante pour les harceler…
     
     
     
    Les différentes histoires de ces deux recueils tournent autour d'un même personnage, Soïchi, ce jeune garçon étrange et désagréable.
    Les histoires se déroulent très souvent à la frontière du réel, la dépassant parfois.
     
    Soïchi passe le plus clair de son temps à nuire aux autres, à leur vouloir du mal, à faire toute sorte de choses écœurantes aussi, pourtant, il a parfois l'air d'un garçon normal, on assiste même parfois à des scènes émouvantes, même si la plupart du temps il est tourné en ridicule.
     
    Dès les deux premières histoires, qui se déroulent durant les vacances, il se sert de sorts vaudou pour nuire à ses cousins, et à une jeune fille perdue qui s'est retrouvée chez eux. Mais plus que du vaudou, ce sont des tours habilles et beaucoup  d'effets spéciaux qu'il utilise afin d'effrayer ses proches.
     
    Dans une autre histoire, il ensorcelle des camarades de classe et remplace ses professeurs par des poupée pour qu'elles lui obéissent. Mais tout ne se passe pas comme il l'entends, et à plusieurs reprises il est tourné en ridicule.
     
    Dans une autre histoire, il s'amuse à faire courir des rumeurs absurde sur les autres élèves, mais aussi sur lui même, se faisant passer pour quelqu'un de bien.
     
     
    Dans le journal de Shoichi, on trouve aussi une histoire qui n'est pas centrée sur Soïchi,mais qui reste dans « l'univers »
     
    Le mannequin
    Une femme effrayante (dont est fan Soïchi, dans une histoire précédente) sème la terreur durant le tournage d'un film universitaire.
     
    Cette histoire, assez courte est assez effrayante, de par l'ambiance qu’installe l'auteur, mais aussi l'apparence monstrueuse de la femme, et le fait qu'on ai peut d'information sur sa nature, est-elle juste une femme horrible ou un espèce de monstre ?
     
     
     
    Le journal de Soïchi, et Le journal maudit de Soïchi ne font pas partit de mes œuvres favorites de l'auteur, j'ai beaucoup de mal à accrocher au personnage, même si certaines situations sont quand même « intéressantes » et que la dernière histoire est une réussite.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :