• Le mort amoureux

    mort-amoureux-tonkam
     
    Le mort amoureux est un manga de l'auteur Junji Ito, bien connus au Japon et en France pour ses œuvres horrifiques et dérangeantes. Ce volume est composé de 4 récits s'articulant autour d'une même histoire.
     
    Ces 4 histoires ont été prépubliées au Japon en 1996 dans le magazine « Nemuki ». Puis seront compilés dans un tome relié en 2001, chez Asahi Sonorama sous le titre « Shibito no Koiwazurai ».
    En France, ce volume est parut en juin 2013 chez Tonkam.
     
     
    Résumé de l’éditeur :
    Ryusuke revient dans sa ville natale qu’il a quitté quelques années auparavant. Il découvre un phénomène de mode qui fait fureur auprès des lycées : l’oracle des carrefours. Les lycéens attendent un inconnu à une intersection et se cachent les yeux pour ne pas le voir. Ils lui demandent ensuite de prédire leur avenir amoureux. De dramatiques souvenirs remontent à la surface pour Ryusuke le jour où une lycéenne se suicide après qu’un mystérieux éphèbe des carrefours lui ait prédit un avenir sans amour. C’est aussi le début d’une longue série de suicides mystérieux...
     
     
    L'intrigue de ce volume est donc centré sur une mystérieuse légende urbaine. Si un jour de brouillard, vous rencontrez un inconnus à un carrefour, vous pourrez lui poser une question sur votre avenir.
     
     
    Le premier chapitre introduit donc l'histoire, et Ryusuke. Le jeune homme revient dans sa ville natale après 10 ans d'absence. Il découvre que cette vieille légende urbaine est toujours d'actualité et semble effrayé et hanté par un événement qui se serait déroulé 10 ans plus tôt, au moment de son départ...
    Alors que les « prédictions » ont toujours cours, son retour coïncide avec l'arrivé d'un homme mystérieux, vêtu de noir, aux trait hypnotisant. Cet homme n’apparaît que les jours de brouillards, dans les intersections, et prédit des mauvaises choses à celles qui lui en font la demande. Qui est-il pourquoi fait il ça ? Est-ce en lien avec l’événement qui s'est passé il y a 10 ans et dans lequel Ryusuke a joué un rôle ?
     
     
    La seconde histoire est un peu moins intéressante, mais reste quand même inquiétante.
    Ryusuke accompagne son amie sur le lieu où la tante de celle-ci s'est jadis suicidée. Ils y font la rencontre d'une femme étrange qui en vient à leur parler de ses soucis. Alors que Ryusuke s'enfuit et laisse son amie seule avec l'inconnue, celle-ci la ramène chez elle et commence par se faire harceler par cette dernière.
    Parvenue à s'en débarrasser, c'est au tour de Ryusuke d'être harcelé par la femme.
     
    Dans ce second récit, on suis toujours Ryusuke dans son enquête sur l'homme mystérieux dans les rues inquiétantes de la ville, envahie de brouillard. Bien qu'on ne vois pas l'homme mystérieux, il continue de faire des victimes, mais on n'apprends rien de plus sur lui.
     
    Dans la 3e partie la situation ne s'arrange pas pour Ryusuke, les autres élèves l’appellent « le mort » et la visite de son amis de son ancienne ville va tourner au cauchemar. Après qu'il lui ai tout raconté sur ce qui lui arrivait, ils décident de chercher l'homme mystérieux. Mais son amis est victime d'un spectre qui associe Ryusuke à l'homme mystérieux.
    Après le départ de son ami, les rumeurs enflent et Ryusuke est bientôt assaillit par les jeunes filles qui veulent une prédiction, et par les garçon, qui veulent sa mort.
     
    À partir de cette 3e partie, on sombre complètement dans la folie, les morts continuent, le brouillard est toujours présent et Ryusuke vois sont état empirer par le stress, il est de plus en plus maigre, d'où son surnom « le mort ». La folie a aussi prit possession des élèves de sa classe, filles ou garçons, ils en ont tous après lui.
     
    « Des clameurs dans la nuit » clôt le récit. De plus en plus assaillit par les jeunes filles qui désirent une prédiction, Ryusuke a décidé de s’échapper et de se cacher dans une vieille baraque. Toujours à la poursuite du mystérieux jeune homme il ferra une rencontre qui va l’éclairer sur ses origines, alors qu'un événement tragique le frappera de plein fouet.
     
     
     
    Le mort amoureux est à classé parmi les meilleurs titres de l'auteur. Il signe ici une histoire assez originale, sur le thème des légendes urbaines, l'histoire est assez développée, contrairement à d'autres histoires de l'auteur, hélas la fin n'est pas exempt de tout défaut, comme l'auteur nous y a hélas habitué. Ici, tout va trop vite dans les dernières pages, néanmoins, on ne pourra pas parler de fin bâclée on a les réponses à nos interrogations, c'est plutôt une fin ouverte.
    En ce qui concerne le dessin maintenant, l'auteur à fait quelque chose de vraiment agréable, l'homme mystérieux est vraiment « mystérieux » il dégage une aura envoûtante et se démarque du reste des personnages de l'histoire, on aurait presque l'impression d'avoir à faire à une « Tomie ».
    En ce qui concerne les décors, tout est envahit de brouillard, le style de l'auteur donne une ambiance encore plus inquiétante. Enfin, les personnages, déjà inquiétant au départ, ils deviennent de plus en plus effrayants au fil de l'histoire, entre Ryusuke qui amaigrit à cause de ce qu'il vit, les filles sombrant peu à peu dans la folie ou encore les divers spectres hantant les rues brumeuses de la villes.
     
    « Le mort amoureux » est un titre qui se lit très bien, pas des plus effrayants, mais assez inquiétant et possédant une bonne histoire,vous ne regretterez pas la lecture !

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :