• Le voleur de visages

     

    voleurdevisage

     

    Le voleur de visages est un recueil de nouvelles de Junji Ito. Les histoires qui composent ce recueil ont été prépubliée entre 1987 et 1997 dans le mensuel Halloween & Nemuki. Il est sortit en volume relié en 1998, chez Tha Asahi Shimbun Compagny.
    En France, la parution date d'octobre 2008 chez Tonkam. La couverture est argentué et laisse apparaître une femme pendu dans une découpe de la couverture.
     
     
    Résumé de l’éditeur :
     
    Une nouvelle fois, Junji Ito vous invite à plonger dans les méandres de la folie humaine. Hystérie collective et phénomènes inexpliqués sont le quotidien des personnages torturés de cet auteur talentueux. Que se passe-t-il lorsqu’une fille dont l’apparence peut changer est exploitée par une lycéenne sans scrupule ? Et si votre propre visage vous poursuivait pour vous offrir le doux réconfort de la mort ?
     
     
    Ce recueil est composé de 6 histoires. Le voleur de visages (1987), Les épouvantails (1991), Chutes (1992), Les fils rouges (1990), Mes ancêtres (1997) & Les ballons aux pendus (1994).
     
     
    Le voleur de visages. Une jeune fille arrive dans son nouveau lycée, elle y fait la rencontre d'une jeune fille bizarre qui commence à la coller de plus en plus. Qui est-elle ? Pourquoi ses traits commencent t'ils à changer pour devenir semblables aux siens ?
     
    Une histoire pas très originale, seule la fin est assez intéressante, quand la jeune fille trouve un moyen de stopper la voleuse de visages.
     
     
    Les épouvantails.
    Un homme venu se recueillir sur la tombe de sa bien aimée est chassé par le père de celui-ci. Ce dernier finit par planter un épouvantail sur la tombe de sa fille pour chasser le jeune homme qu'il compare à un corbeau. Alors que le temps passe, l'épouvantail commence à changer et à prendre l'apparence de la jeune fille.
    Peu après, les autres habitants se mettent eux aussi à planter des épouvantails sur les tombes de leurs proches, et le même phénomène se produit. Le cimetière devient alors davantage inquiétant, peuplé d'effroyables poupées.
     
    Une très bonne nouvelle jouant sur le coté inquiétant des épouvantails, normalement anonymes, ils deviennent plus inquiétant lorsqu'ils commencent à changer pour prendre l'apparence d'une personne. Il semblent alors être les ultimes légataire de leurs dernière volonté.
     
     
    Chutes
    Les suicides sont en augmentation.
    Une femme est retrouvé pendu, mais encore consciente elle est amené à l’hôpital, là bas son amis apprends qu'elle avait laissé un mot inquiétant avant de passer à l'acte. Elle y prédit que d’inquiétants événements vont se produire. En effet, peut de temps après, des jeunes gens, dont la jeune fille, disparaissent.
    Retrouvée un peu plus tard accrochée à une branche, elle relance sa prédiction, celle-ci va bientôt finir par se réaliser...
     
    Une histoire inquiétante de par son ambiance et son dessin, des mystérieuses disparitions ont lieu, puis certains des jeunes disparut chutes d'on ne sais où du ciel. Où étaient t'ils, que se passe t'il ?
     
     
    Les fils rouges.
    Un adolescent se fait larguer par sa copine, peu de temps après, des fils rouges apparaissent sur son poignet. Peu après ils se rependant sur son ventre. Selon son grand-père, il s'agirait de « ceinture-aux-mille-points » et peut-être que c'est le fantôme de sa grand-mère qui en est à l'origine.
    Assaillit en pleine nuit par une nuée de spectre, il ne peut rien faire, si ce n'est observer que les fils rouges se multiplient de plus en plus.
     
    Une histoire pas très intéressante sur une amourette d'ado.
     
     
    Mes ancêtres.
    Risa, une jeune fille est frappée d’amnésie, pour quelle raison, elle l'ignore, mais elle sent qu'elle a été témoins de quelque chose d'effrayant, de plus, elle fait des rêves effrayants à propos d'une espèce de chenille gigantesque. Shuichi, son petit amis lui rends souvent visite pour essayer de l'aider. Pourtant, son malaise grandit davantage une fois qu'elle ai visité la maison de son amis.
    Quelle peut être la cause de cette amnésie, qu'a donc put voir la jeune fille pour que son esprit ai délibérément effacé ce passage de sa vie ?
     
    Avec « les épouvantails », c'est l'histoire la plus réussi de ce recueil, une ambiance effrayante, lugubre, une histoire bizarre qui finit d'une manière brutale, du très bon Junji Ito.
     
     
    Les ballons aux pendus.
     
    Une fille est cloîtrée chez elle, effrayée, dehors, une voix, la sienne l'appel pour qu'elle lui ouvre. Elle se remémore comment tout ça a commencé...
     
    Une histoire inquiétante où des gens sont traqués par d'étranges ballons dont la forme est celle de leur tête. L'histoire est inquiétante, de par l'ambiance (un peu similaire à celle de Remina, un goût de fin du monde) mais aussi par un dessin effrayant, très réussi.
    De plus, les protagonistes se retrouvent face à inévitable, tout leurs tentatives sont voué à l’échec, quel autre issue leur reste il qu'attendre la mort ?
     
     
     
    Pas le meilleur recueil de nouvelles de l'auteur, même si la moitié du bouquin reste quand même bon.
    Malgré ces quelques histoires peu intéressantes, la lecture reste quand même plaisante.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :