• Lovesick Dead (Love Ghost)

    lovesickdead_poster
     
    Lovesick dead ou « Love Ghost », (en vo : Shibito no koiwazurai) est un film fantastique sortit au Japon en 2001. Réalisé par Kazuyuki Shibuya, sur un scénario de Naoyuki Tomimatsu. Il s'agit d'une adaptation du titre de Junji Ito « Le mort amoureux » parut récemment chez Tonkam.
    Le film n'est pas disponible en France, mais vous pourrez le trouver sur des sites en ligne, en VO, ou en VOSTA, dans la collection « Tokyo Shock ».
     
    lovesick-dead-01
     
    Résumé : Midori, une jeune fille, revient avec sa mère dans la ville qui l'a vue grandir, et qu'elles avaient quitté il y a 10 ans.
    Cette ville semble faire resurgir de douloureux souvenirs chez la jeune fille, la disparition de son père, d'effroyables cauchemars, mais aussi des malaises quand elle passe devant un autel, sur le chemin du lycée. Cet autel, d'ailleurs, est le lieu où se pratique le rituel de Tsujiura qui consiste à demander (le visage caché) une prédiction à un inconnue croisé là.
    On raconte d'ailleurs qu'il est possible d'y croiser un mystérieux jeune homme tout de noirs vêtu, et dont les prédictions, souvent terrifiantes, se réalisent.
     
    Alors que la jeune fille retrouve son ami d'enfance, Ryusuke, pour qui elle a de forts sentiments, les autres garçons ne semblent avoir d'yeux que pour elle, notamment Tejima. Tejima qui semble deja avoir deux prétendantes, qui vont vite se tourner vers le garçon aux prédictions pour connaître leur futur amoureux.
     
    Pendant ce temps, la mère de Midori commence à avoir un comportement étrange après qu'une moisissure ait apparut dans la sale de bain.
     

     
    Libre adaptation du titre « Le mort amoureux » ce film est un coup de cœur. Le réalisateur a su créer une œuvre tout à fait originale, bien que grandement inspirée du manga.
    Ici le personnage principal est une fille, mais Ryusuke (le héros du manga) est lui aussi présent, avec un rôle diffèrent.
     
    La première partie du film (un peu plus de 30 minutes) introduit Midori dans son nouvel univers,enfin pas si nouveau puisque c'est un retour en ville. Elle est heureuse d'y retrouver Ryusuke, son amis d'enfance, alors qu'en même temps, ses « amies » commencent à la jalouser quand Tejima montre qu'il éprouve des sentiments pour elle.
     
    La seconde partie débute après qu'une des filles ait été trouver le garçon des prédictions, le récit devient alors un peu plus sombre et effrayant, pour peu à peu tourner à la folie.
    L'intrigue devie alors complètement du manga pour nous livrer quelque chose à quoi on ne s'attendait pas.
     
    Derniere remarque, contrairement au manga, ici le film propose une véritable fin, satisfaisante.
     
    femme tatouée

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :