•  

    Shintaro Kago
     
    Shintaro Kagoest un auteur de bande dessinée japonaise, née au Japon, à Tokyo en 1969. C'est en 1988 qu'il commence à dessiner, pour le magazine COMIC BOX.
     
     
     
    Cet auteur est connut pour ses nombreuses œuvres de style « Ero-Guro ».
    Son style particulier est appelé "fashionable paranoia".
    Il a été publié dans de nombreux magazines pour adultes, gagnant une énorme popularité.
     
    De nombreuses de ses œuvres sont satiriques, jouant avec des sujets grotesques, sexe extrême, scatologie, et modifications / tortures du corps humain. Il a aussi l'habitude de briser le 4e mur (le 4e mur sépare l’œuvre du lecteur, l'auteur fait donc communiquer un ou plusieurs personnages, ou lui, à travers un personnage, avec le lecteur).
    Il aime aussi jouer avec la mise en page, pour ajouter plus d'effet à ses œuvres.
     
    En plus de l'Ero-guro, Shintaro Kago a aussi écrit de la science fiction, tel que Super-Condictive Brain Parataxis, pour le magazine de prépublication Weekly Young Jump, la plupart de ses nouvelles sont expérimentales et bizarres.
     
     
    En avril 2006, une expositions de son travail, intitulée Fueisei Hakurankai « Unsanitary Condition exhibition » (exposition de l'état malsain) vois le jour, au même moment, le même mois, la première édition de son exposition sur ses films personnels ouvre, «  Shit Film Festival » (le festival du film de merde) et est tenue par l'artiste en personne.
     
    Du 3 au 15 septembre 2007, la Vanilla Gallery a Tokyo tient une autre exposition de ses œuvres, appelé « Unsanitary Festival in the Cool of the Night » (Festival malsain dans la fraîcheur de la nuit).
     
     
    Il est aussi connut et invité à des expositions en dehors du Japon.
     
    Exposition malsaine à Hong Kong, à la CIA (Culture Industries Association), en mars et avril 2013.
    En Europe pour ses participations à Vice Magazine, et à ses expositions aux Pays Bas,
     
    Shintaro Kago est depuis longtemps considéré comme l’un des acteurs majeurs du genre ero-guro
     
    Ses œuvres :
     
    Parues en France :
     
    Fraction
    Anamorphosis
    Carnet de massacre I & II
     
    Inédites et/ou à paraître :
     
    Shine! Greater East Asia Co-Prosperity Sphere
    Aiko, the 16 Year Old Girl
    Six Consciousnesses Thought Changing Ataraxia
    Everything's Peaceful 
    The Big Funeral 
    Notebook of Murder and Killing
    Atrocious Comedy in Front of the Station
    Bride in Front of the Station
    Wandering Cartoon Eccentricities in Front of the Station
    Dance! Kremlin Palace 
    Kasutoru Shiki
    Health Plan
    Eccentric People Magazine
    Super-Conductive Brains Parataxis 
    Paranoia Street 
    Ruggedness Nymphomania
    Superhuman 
    Hannya Haramita 
    Sudden Delusion 
    The Collection 
    Refurbishment - Everything's Peaceful
    Dream Toy's Factory 
    Correct Perverted Sexual Desires 
    Manga of Hole, Character, Blood, Etc. Appearances 
    Doodlebug vs Girl in Pieces 
    Black Theatre: Granny's Dead Body is Stinky! 
    An Inquiry Concerning A Mechanistic Worldview of the Pituitary Gland
    Abstractions

     


    votre commentaire
  •  

     

    carnet-de-massacre-2-jp-imho

     Carnet de massacre – Les étranges incidents de Tengai est un manga de Shintaro Kago, un des maîtres du style Ero-Guro.

    Parut au Japon en 2006 chez Heiwa Publishing Inc. En France, le titre est parut en Avril 2013, chez IMHO.

     

    Résumé de l’éditeur  :

    Après l’éruption d’un volcan, la famine s’abat sur le Japon médiéval de l’ère Tenmei. Le fief de Tengai, sous la tyrannie de la princesse Sagiri, n’est pas épargné. Entre paysans mutilés et lobotomisés, ninjas rivalisant d’ingéniosité pour créer des armes plus insolites les unes que les autres, tous tentent de satisfaire la princesse pour survivre. Adepte de ruses démoniaques pour maintenir son autorité et de petits jeux sadiques pour tromper l’ennui, la jolie Sagiri réussit tant bien que mal à saper toute tentative d’insurrection… Mais jusqu’à quand ?

    Sur fond de guerres de clans survoltées, Carnets de massacre, Les étranges incidents de Tengai met en scène des personnages hauts en couleur dans une histoire délirante où se succèdent situations rocambolesques et péripéties absurdes. Engins de tortures en tous genres, humour noir scabreux, Shintaro Kago donne libre cours à son imagination sans limite dans ce manga déjanté !

     

    Carnet de massacre - Les étranges incidents de Tengai n'est pas un titre à mettre entre toutes les mains, comme l’atteste le sigle (-16). Bourré de gore et de sexe, le tout dépeint dans des situations absurdes et macabres, le titre fait honneur au style Ero-Guro.

     

    Le titre est composé de 12 chapitres, bien que les chapitres soient plus ou moins indépendants (chacun raconte quelque chose pas vraiment en rapport direct avec le précèdent, ni le suivant), ils forment une même histoire, et on peut les regrouper en 3 parties.

     

    La première partie met en place l'intrigue.
    Après une catastrophe naturelle, une région se retrouve en proie à la famine, deux royaumes s'en sortent assez bien, parmi eux, celui qui nous intéresse, le fief de Tengai.
    Dirigé par la princesse, un impôt terrible a été mis en place, chaque citoyen doit payer cet impôt en donnant de lui même, une oreille par là, un nez par ci, les femmes se reproduisent afin d'offrir leur nourrissons, et quand il le faut, les citoyens vont jusqu'à donner un bras, une jambe (ou les deux), même leur sexe ! Quand il ne s'agit pas tout simplement de leur personne, directement.
    Quand à elle, la princesse s'amuse à expérimenter toute sorte de choses sur ses cobayes, créant par exemple la lobotomie.
    On suis ainsi dans cette partie le quotidien malheureux et morbide des citoyens aux prises avec leur cruelle princesse.
     
     
    La seconde partie met en place la « force armée » du royaume, à savoir ses ninjas, en commençant par se focaliser sur un ninja, peu doué dans sa partie, il finira par mettre en place une technique imparable à base de poils...
     
    Enfin, la dernière partie se focalise sur l'attaque, plus ou moins efficace des ennemis du royaume du Tengai.
    En effet, jaloux de ce royaume qui prospère malgré la crise, les ennemis sont nombreux et possèdent des armes et techniques redoutables...
     
     
    Carnet de massacre – Les étranges incidents de Tengai est un titre assez surprenant. Pour un Ero-Guro, il dispose d'un assez bon scénario, même si il reste très absurde et que le fort du titre restera le gore et l’érotique. On assiste à des passages de pure délire, une partie de hockey avec un sexe qui remplacera le palet, un descendant de moïse qui sépare les flots en deux, une technique de Ninja « au poil »... 
    En ce qui concerne le dessin, il est assez bon, j'ai tendance à dire mieux que la moyenne des titres de ero-guro, l'auteur ne nous evite aucun  details, reproduits plus ou moins avec réalisme, certaines plancehs sont pleines de details, alors que d'autrespassages paraissent vides.

    votre commentaire
  •  

     
    	9782759500956
     
     Hallucinations est un manga de Junji Ito. Il s'agit d'un recueil d'histoires horrifiques.
     
    Parut au Japon en 1998 chez Asahi sonorama, les chapitres ont d'abords été publiées de 1989 à 1993 dans le magasine de prépublication « Halloween ».
     
    En France, le titre est parut en 2010, chez Tonkam.
     
     
    Résumé de l’éditeur :
     
    Toru Oshikiri habite une maison étrange où il voit des choses anormales se produire. A-t-il vraiment enterré son meilleur ami ? D'où sortent ces monstres qui menacent de le tuer et exploser devant lui ? Qu'est-il arrivé à son amie disparue alors qu'elle passait le pas de sa porte ? L'obscurité et l'angoisse peuvent parfois jouer des tours à notre esprit et alors que la folie s'empare de nous, plus rien ne nous permet de faire la distinction entre réalité et hallucination.
     
     
    Présenté comme un recueil de nouvelles sur le thème des hallucinations, on découvre en fait que toutes les histoires ont un lien étroit. La maison du héros, Oshikiri, serait en fait une porte vers d'autres mondes parallèles, tous plus effrayants les uns que les autres, et régulièrement des versions de Oshikiri ferraient des va et viens entre ces dimensions, de simples visites, ou bien des voyages pour préparer de terribles forfaits.
     
     
    Hallucinations est composé de 6 chapitres, racontant chacun une histoire différente.
     
    Hallucinations raconte comme un jeune homme, Oshikiri est envahis d'hallucinations après avoir assassiné sont ami, par jalousie. Mais est-il vraiment en train d’halluciner ? Quelle est la part de vérité derrière ces étranges visions ?
     
    La marre aux esprits vengeurs. L'idole du lycée en a marre d’être sans cesse harcelé par ses groupies, il decide donc de demander à son amis Oshikiri de l'aider à mettre en place sa fausse mort.
    Il decident donc de faire croire qu'il s'est noyé dans la marre étrange tout près de leur lycée, h »las, par la suite des faîts étranges se produise, et le garçon reste introuvable...
     
    Les correspondantes. Oshikiri, un jeune garçon qui vit seul dans une grande demeure est envahit par de terrifiants cauchemars, il décide donc de se faire une amie afin de trouver un peu de réconfort, mais la jeune fille sur qui il a jeté son dévolue commence à se faire de plus en plus harceler par ses correspondantes, avec qui elle avait lié d’étroites relations avant sa rencontre avec Oshikiri.
     
    L'intrus. Oshikiri est effrayé, il semblerait qu'un intrus se soit faufilé chez lui, comme l'attestent les bruits de pas qu'il entends régulièrement. Pourtant, jamais il ne met la main sur le fameux intrus.
    Un jour, alors qu'il se trouve à la bibliothèque, afin d'oublier ce qui se passe chez lui, il rencontre des jeunes d'un fan club sur occultisme, après leur avoir raconté ce qui lui arrive, ils décident tous de passer la nuit chez lui, pour découvrir les sources de ces bruits. La nuit arrivé, un phénomène terrifiants arrive...
     
    Une étrange histoire d'Oshikiri. Oshikiri est en proie à la terreur, un double de lui même fait des expériences terribles sur des êtres humains, et il se sert de cobayes venus lui rendre visite.
     
    Une étrange histoire d'Oshikiri : Les murs. Oshikiri est toujours hanté par des bruits étranges venus d'il ne sait où, mais toujours au sein de sa demeure. Après un bruit de plus, il découvre qu'un des murs s'est cassé en partit, et qu'un corps y est ensevelit. Comment s'est-il retrouvé là ? Qui est-il ? Après avoir feuilleté un album de ses ancêtres, il découvre que ce n'est pas un fait isolé...
     
     
    Hallucinations fait partit d'un de mes titres favoris de l'auteur.
    J’apprécie vraiment le thème des mondes parallèles, ici l'auteur développe ce thème autour d'une bâtisse inquiétante, où se passe des choses étranges et déroutantes.
    Un fois de plus, son dessin si spécial est tout à fait adapté à ce genre d'histoires. 

    votre commentaire
  •  

     

    JeuneFilleAuxCameliasLa_29032005

    La jeune fille aux camelias est un manga de l'auteur Suehiro Maruo.

    Difficile de dire quand il a été publié au Japon, on trouve en effet deux dates, 1984, chez Seirindo ou 1999 chez Garo.

    Parut en 2005 en France chez l'editeur IMHO, il est réédité fin 2011, toujours chez le même éditeur.

     

    Il s'agit d'un titre éro-guro, un genre qu'il ne faut pas mettre dans toutes les mains, à cause de ses thèmes, érotique, trash, gore, grotesque...

     

    L'histoire de la jeune fille aux camélias se concentre sur Midori, une jeune orpheline recueillit pas une troupe de cirque. Elle y vit les pires choses, assiste à des scènes de sexe gore, à des massacres et tortures diverses.

    Sa rencontre avec Masamitsu le magnifique va quelque peut chambouler son quotidien. Avec lui, elle va découvrir de nouveaux sentiments...

     

    J'ai énormément de mal avec ce titre, pas qu'il m’ait choqué, mais plutôt qu'il ne m’ait rien inspiré du tout. Pourtant le dessin est inspiré, tout les ingrédients sont là pour en faire un bon titre éro-guro, gore, sexe et grotesque.

    Je vous laisse donc vous faire vous même une idée du titre. Maispour ça il faudra vous accrocher, en effet ce titre est difficile à trouver dans le commerce, la meilleur solution est de le commander via internet.


    votre commentaire
  • GYO

     

    gyo_01
     
     Gyo est un manga parut en 2002, en deux tomes, de l'auteur Junji ITO.
    Au Japon, il est d'abords prépublié dans le Big Comic Spirits, il est par la suite publié en volumes reliés chez Shogakukan. Il s'agit d'un titre Seinen, dans le genre horreur.
     
    En France, il a été publié par Tonkam en 2006.
    Aujourd'hui en arrêt de commercialisation, il faudra donc visiter les magasins d'occasion pour mettre la main dessus.
     
    Ce manga joue sur la peur et l'horreur/le dégoût, l'auteur ne se retient pas pour nous montrer des choses terriblement sales, parfois presque insoutenable, Il n'a pas plus de pitié pour ses personnages qu'il n’hésite pas à mettre dans les situations les plus effroyables.
     
     
    Place au résumé de l’éditeur :
     
    Les poissons marchent...
    Au cours des vacances en amoureux qu'ils sont venus passer à Okinawa, Kaori et Tadashi font une étrange découverte : des poissons à pattes courant sur la plage !
    Bientôt c'est une nuée de ces créatures étonnantes qui débarque sur la terre ferme alors qu'un requin aux dents démesurées commence à attaquer les baigneurs !!
     
     
    L'histoire débute donc lors d'un voyage romantique, mais très vite, tout tourne mal, en effet, Kaori, une jeune fille qui a horreur de la moindre petite odeur (elle va jusqu'à demander à son petit amis Tadashi de se brosser les dents avant de l'embrasser) se plaint d'une affreuse odeur qui semble la poursuivre.
    C'est à cette occasion que le couple découvre un étrange poisson munit d'étranges pattes.
    Tout ne fait alors que commencer, c'est le premier spécimen d'une longue liste qui va bientôt envahir la terre ferme.
     
    Tadashi etant le neveux d'un célèbre scientifique, il lui apporte le spécimen qui les a attaqué, il est alors loin de se douter des révélations que va lui faire son oncle, ni des conséquences que cela va engendrer...
     
     
    Avec ce titre, Junji Ito signe une œuvre étonnante, et sans doute la plus sale de sa bibliographie, la situation empire de pages en pages pour virer petit à petit dans la folie.
     
    Alors que le premier tome reste assez rationnel, découverte du spécimen, attaque et invasion de la surface par d'autres spécimens, puis début de la propagation du virus à un être humain.
    Le second tome vire très vite dans l'absurde et dans un climat apocalyptique.
     
    Le monde est bientôt envahi par le gaz rejeté par les créatures, entre les expériences de son oncle et les « pattes » qui délaissent les poissons et autres animaux pour se focaliser sur les humains, Tadashi à fort à faire pour retrouver Kaori, victime d'une de ces créatures...
     
     
    J'ai vraiment apprécie Gyo, il semble que avec ce récit l'auteur ne se donne aucune limite dans le gore, mais il ne néglige pas pour autant le scénario.
    Au niveau du dessin, le style de l'auteur colle parfaitement à l'histoire, il est très doué pour mettre sur papier des personnages déformés par la terreur, la peur ou encore l'infection.
     
     
    Le tome 2 de GYO se termine sur deux histoires courtes, si je ferrais abstraction de « la triste histoire d'un père de famille », je dirais quelques mots sur « Le mystère de la faille d'Amigara »
     
    Après qu'un séisme ai frappé une région montagneuse, une faille apparaît dans une montagne, et sur celle-ci ont été creusé des trou de forme humaine. De nombreux visiteurs sont là pour observer ce drôle de phénomène, comme hypnotisé. Alors que des scientifiques étudient le phénomène, certains individus commencent à se glisser dans ces fentes, qu'on dirait crées pour eux...
     
    Dans cette histoire courte, l'auteur joue sur nos peurs de la claustrophobie, que se passe t'il si on se glisse dans ces fentes dont on ne vois pas l'issue ? Comment et pourquoi ont elles étés crées, est-ce un fait de la nature ou bien une création d'un être pensant ?
     
     

     


    votre commentaire